Sélection des points approuvés par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale - séance du 16 juillet 2020

communiqué de presse

16 juillet 2020

1. Adoption des subsides dans le cadre du Plan bruxellois de prévention et de proximité

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de renouveler le Plan bruxellois de Prévention et de Proximité pour 2020. Il s’agit d’un plan qui règle l’octroi de subventions aux 19 communes bruxelloises pour leurs projets en matière de prévention et de sécurité dans le cadre du Plan Global de Sécurité et de Prévention (PGSP) et qui vise :

la prévention de la polarisation ainsi que la lutte contre la radicalisation ;

la présence visible et rassurante dans les espaces publics, en ce compris dans les transports en commun;

la médiation des conflits dans les espaces publics ;

la prévention et la lutte contre les assuétudes.

2. Octroi de subventions à l’ASBL Transit

L’ASBL Transit pilote un groupe de travail composé d’experts en matière de lutte contre les assuétudes et des politiques dans ce domaine. L’association travaille en étroite collaboration avec Bruxelles Prévention & Sécurité (BPS) afin, notamment :

D’offrir aux toxicomanes un espace d’accueil et de réduction des risques ;

D’accompagner les consommateurs de drogue vers une vie et un logement autonomes ;

D’aider les consommateurs de drogue à se réinsérer pendant et après leur détention ;

D’effectuer du travail de rue ;

De soutenir les communes dans la réalisation des projets qu’elles ont inscrits dans leur plan de prévention et de proximité local (cf. supra).

3. Poursuite des projets susceptibles de contribuer à la mise en oeuvre du Plan Global de Sécurité et de Prévention

Dans le cadre du Plan Global de Sécurité et de Prévention (PGSP), il a également été décidé de soutenir les ASBL qui pourront contribuer à l’élaboration de certaines mesures du plan.

Dès 2019, Bruxelles Prévention et Sécurité (BPS) a géré un portefeuille de 35 subventions liées à 32 associations. Afin d’assurer leur pérennité, une procédure de renouvellement des projets lauréats de 2019 a été engagée.

4. Aide aux hôtels et aux appart-hôtels suite aux mesures prises dans le cadre de la pandémie Covid-19

Les mesures nécessaires prises dans le cadre de la crise Covid-19 en Belgique mais aussi dans le monde, ont provoqué un arrêt quasi complet de l’industrie touristique. Ce choc concerne particulièrement le tourisme de séjour qui génère annuellement 1,2 milliard € en Région bruxelloise. Un peu moins de la moitié de cette somme (48%) revient aux hébergements. Or, l’estimation du taux d’occupation des hôtels pour les mois d’été (juillet et août) se situe actuellement aux alentours de 8%.

En Région de Bruxelles-Capitale, l’hébergement appartient souvent à des investisseurs ou des fonds financiers internationaux. Les sociétés d’exploitation sont en revanche le plus souvent locales et particulièrement fragiles, puisqu’elles ne possèdent pas d’actif.

Sans revenu depuis le début du mois de mars, de nombreux exploitants risquent donc rapidement de tomber en faillite. Cette situation doit être absolument évitée pour plusieurs raisons: la nécessité de garder une offre complète pour pouvoir accueillir les événements professionnels, la protection des nombreux employés de ces hébergements, le souci d’éviter de créer des chancres urbains et l’image de la capitale européenne.

Dans ce cadre, le Gouvernement bruxellois a décidé de soutenir les exploitants des hôtels et appart-hôtels en leur octroyant une aide exceptionnelle. Celle-ci permettra d’assurer leur survie en vue d’une réouverture dès que les conditions sanitaires le permettront. Elle consiste en une prime forfaitaire de 200€ par chambre, par mois (de mi-mars à fin août) afin de couvrir une partie des frais fixes (gardiennage, maintenance technique, frais de personnel RH, assurances, frais énergétiques, etc.). Cette prime sera octroyée aux hôtels et appart-hôtels selon des conditions précises d’éligibilité.

Par ailleurs, un montant de 600.000€ sera octroyé au Centre de formation Horeca Be Pro afin d’augmenter l’offre de formation pour le personnel Horeca. Ceci permettra d’accroître leurs compétences, d’accompagner les travailleurs ou les chercheurs d’emploi du secteur et de les soutenir dans leur reconversion professionnelle.

5. Approbation de la note d’orientation 5G

La 5G est un sujet important d’un point de vue technologique, mais également socioéconomique, sanitaire et environnemental. C’est la raison pour laquelle le Gouvernement bruxellois veut pouvoir entendre sa population et se déclare dès lors favorable à une initiative du Parlement bruxellois visant à organiser un débat public sur la thématique de la 5G et de ses enjeux. Le Gouvernement s’engage à se saisir des conclusions et/ou recommandations auxquelles ce débat démocratique aura abouti dans le courant du deuxième trimestre 2021, en vue de la mise en oeuvre de ces conclusions et/ou recommandations et du dépôt des éventuels textes législatifs qui y sont liés pour le 30 juin 2021 au plus tard. Parallèlement à cela, le Gouvernement a approuvé la création d’une plateforme de coordination bruxelloise composée de l’ensemble des membres du Gouvernement ainsi que des administrations dont les compétences sont liées aux conditions de déploiement de la 5G (Bruxelles Environnement, Urban, Bruxelles Pouvoirs locaux, Bruxelles Fiscalité, CIRB, etc.). Cette plateforme sera coordonnée par le Ministre-Président Rudi Vervoort.

Quant aux licences temporaires d’exploitation accordées par l’IBPT, le Gouvernement bruxellois rappelle que l’éventuelle exploitation sur base de ces licences temporaires, notamment pour le développement de zones test, devra se faire dans le cadre normatif actuel qui intègre le respect du principe de précaution.

6. Nouveaux logements: acquisition du projet clé sur porte “Biebuyck”

Sur proposition de la Secrétaire d’Etat au Logement, Nawal Ben Hamou, le Gouvernement bruxellois a marqué son accord sur l’acquisition du projet clé sur porte « Biebuyck » situé rue du Général Biebuyck n°36-38 à Neder-over-Heembeek.

Le projet « Biebuyck » prévoit 42 logements et dispose déjà d’un permis d’urbanisme. Le budget prévu par la SLRB pour cette acquisition est de plus de 10,6 millions d’euros. Cette acquisition réalisée pour le compte de la société immobilière de service public Le Logement Bruxellois s’inscrit dans le cadre de l’Alliance Habitat. Les logements seront disponibles à l’automne 2020.