Rudi Vervoort rappelle la position du Gouvernement francophone bruxellois concernant le port de signes convictionnels dans l’enseignement supérieur et de promotion sociale

communiqué de presse

25 juin 2020

Début juin, la Cour constitutionnelle a répondu à une question préjudicielle relative à la neutralité de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Suite à l’arrêt rendu, validant la possibilité d’interdire le port de signes convictionnels dans l’enseignement, de nouvelles questions ont été soulevées. 

Dans ce cadre, le Ministre-Président bruxellois, chargé de la Politique de l’Enseignement de la Commission Communautaire Française (COCOF), réitère sa position sur le port de signes religieux dans l’enseignement supérieur et rappelle ce qui a été convenu dans l’accord de majorité: « L’éducation inclusive est essentielle. Un environnement éducatif où la conviction de chacun est respectée et peut s’exprimer librement est primordial. Cela garantit non seulement le bien-être mais également l’égalité en termes d’accessibilité, de chances de réussite et d’émancipation des étudiants. A cet effet, le Gouvernement s‘est prononcé, dans son accord de majorité, pour une levée de l’interdiction du port de signes convictionnels pour les étudiants de l’enseignement supérieur et de la promotion sociale. Je tiens à rappeler cette ambition. La décision de la Cour constitutionnelle ne porte pas préjudice aux dispositions figurant dans notre accord de majorité. » déclare le Ministre-Président Rudi Vervoort.

Le Gouvernement défend une vision inclusive de la neutralité, qui fait prévaloir le droit à la liberté d’expression et garantit l’accès à l’éducation. Pour la rentrée scolaire 2020, le port de signes convictionnels sera donc règlementairement autorisé dans toutes les écoles de promotion sociale de la COCOF, et à l’ESAC (École Supérieur des Arts du Cirque). Concernant la Haute École Lucia de Brouckère, la COCOF adresse le même message que celui déjà exprimé lors de la rentrée de septembre 2019 et recommande la tolérance bienveillante garantissant à toutes et tous l’accès et la poursuite des études dans la sérénité.