Le Gouvernement francophone bruxellois crée un fonds d’aide d’urgence pour le secteur culturel de la COCOF

communiqué de presse

3 juillet 2020

La crise sanitaire, engendrée par la propagation du COVID-19, a touché de plein fouet tous les secteurs d’activité de la Région de Bruxelles-Capitale dont celui de la Culture qui a payé un lourd tribu économique et social. Annulations ou reports d’événements, activités à l’arrêt, etc.  Les mois de confinement ont été long pour les structures et les personnes qui travaillent dans ce secteur. Les perspectives de déconfinement sont quant à elles encore complexes au vu des mesures de sécurité toujours en vigueur et de la crainte des publics de revenir dans les lieux culturels. 

Le gouvernement bruxellois francophone a pris diverses mesures permettant de soutenir ce secteur d’activité indispensable au bassin d’emploi, à l’attractivité sociale, économique et touristique de la Région.

Parmi celles-ci, un fonds spécial d’1,2 millions d’euros pour les opérateurs culturels dépendant de la Commission communautaire française (COCOF) à été créé. Ce fonds permettra de leur octroyer un subside exceptionnel sous conditions. Ce subside sera de maximum 4000 € et permettra de prendre en charge jusqu’à 2000 € de frais divers habituellement pris en charge par des recettes non perçues à cause de la crise. Ce subside pourra aussi couvrir jusqu’à 2000 € de frais relatifs à la reprise des activités ou au maintien d’activités pendant la période de confinement. C’est un soutien qui permettra d’intervenir dans les frais liés à la protection sanitaire des travailleurs et participants.

« Ce subside exceptionnel pourra aussi et surtout couvrir des prestations artistiques. Beaucoup d’artistes s’étant retrouvé sans travail et ayant des perspectives d’emploi faibles pour les mois à venir, c’est l’occasion de soutenir le secteur culturel associatif afin de payer des prestations artistiques qui ont dû être annulées à cause du confinement ou d’engager des artistes pour des prestations dans le cadre du déconfinement », précise Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale et en charge de la Culture à la COCOF. 

Les opérateurs auront deux semaines pour rentrer leurs demandes auprès de la COCOF, services des affaires culturelles et socioculturelles, via un formulaire simplifié disponible sur le site https://ccf.brussels/fonds-special-durgence-pour-les-operateurs-culturels-relevant-de-la-cocof/. Le subside exceptionnel sera liquidé pendant l’été.

Cette décision va de pair avec une autre mesure, celle du maintien des subsides accordés aux associations que leurs projets soient annulés ou reportés. Pour Rudi Vervoort, « cette souplesse nécessaire permettra aux organisations de repenser leur manière de faire de la culture dans cette période particulière sans faire perdre de moyens aux prestataires artistiques et sans mettre en danger les emplois dans le secteur. » Cette décision a été prolongée par la COCOF jusqu’au 31 décembre 2020.

Pour rappel, la Région de Bruxelles-Capitale a également prévu une aide exceptionnelle de 2000 € pour les asbl des secteurs culturels et créatifs bruxellois n’ayant pas reçu de moyens dans le cadre des fonds spéciaux de la Fédération Wallonie Bruxelles ou de la Flandre. Les demandes sont à introduire jusqu’au 15 juillet sur le sitewww.primecovid.brussels.  

Enfin, le Gouvernement régional a également décidé de créer un fonds de 5 millions pour les travailleurs intermittents de la Culture. Ce fonds est en voie d’opérationnalisation et les demandes pourront bientôt être introduites en ligne également.