La Région bruxelloise adapte son cadre pour faciliter les collaborations entre hôpitaux

communiqué de presse

22 février 2019

Le Gouvernement bruxellois s’est accordé, lors du Conseil des Ministres d’hier, sur un avant-projet d’ordonnance modifiant la loi sur les CPAS pour permettre de nouvelles collaborations entre hôpitaux des secteurs public et privé. 

Avec l’adoption de la réforme fédérale des réseaux hospitaliers, l’objectif de cet avant-projet est de garantir une vision stratégique à l’offre publique de soins afin de garantir un accès universel aux soins délivrés dans nos hôpitaux. 

Ce texte permettra demain des collaborations renforcées entre hôpitaux afin d’améliorer la qualité des soins délivrés en Région bruxelloise. 

La ministre Céline Fremault se félicite de cette avancée : « Cette réforme répond à une évolution de notre société et des besoins pour les soins de santé des Bruxellois et des Bruxelloises. L’allongement de la vie , le nombre de malades chroniques qui ne cesse  d’augmenter et les inégalités sociales de santé accroissent la demande en soins de santé. Une meilleure collaboration entre tous les hôpitaux, publics et associatifs va garantir l’expertise du personnel médical et optimiser les soins pour les patients. »

« A l’heure actuelle, il est difficile d’organiser des collaborations entre hôpitaux publics et privés. Mais, offrir tous les services de soins possibles dans chaque hôpital avec ce que cela implique comme coût n’est plus la bonne voie. En décloisonnant et en augmentant l’échelle, grâce à la constitution de réseaux d’hôpitaux, et en divisant clairement les tâches de chacun, nous garantissons des soins de qualité et abordables à tous les Bruxellois  » ajoute Pascal Smet, Ministre

Enfin pour le Ministre-Président Rudi Vervoort, il s’agit d’une réforme nécessaire « Je me réjouis que nous inscrivions ces collaborations dans un cadre légal clair, qui affirme notre stratégie de santé publique, et avec un objectif simple : garantir l’accessibilité aux meilleurs médecins à l’ensemble des Bruxellois, quelle que soit leur condition sociale. La santé n’est pas un luxe. » 

Plus d’info ?
Lidia GERVASI Porte-parole (FR)
Jo DE WITTE Porte-parole (NL)