Le gouvernement bruxellois pérennise le soutien financier à la Porte d’Ulysse et au Hub humanitaire pour 2019 et 2020.

communiqué de presse

7 novembre 2019

Ce jeudi 7 novembre, le gouvernement bruxellois a pris la décision de réaffirmer son soutien financier à hauteur de 696 000 euros à l’asbl « Bxl Refugees » qui gère le centre d’hébergement pour réfugiés « La Porte d’Ulysse ». Il garantit également un soutien financier de 363.000 euros à l’asbl « Médecins du Monde » afin de lui permettre d’assumer les missions du Hub humanitaire. Ont ainsi été débloqués plus d’un million d’euro pour 2019.  Dans la foulée, afin de permettre à ces deux associations une meilleure prévisibilité financière, le gouvernement a aussi décidé de prolonger ce soutien pour toute l’année 2020 à hauteur de 2.785.000 € pour « Bxl Refugees »  et de 1.090.000 € pour « Médecins du Monde ». Des contrats de gestion spécifiques seront établis entre le gouvernement et ces deux asbl.

Comme l’accord de gouvernement le précisait, la Région bruxelloise garantit ainsi le maintien de ces structures dans l’attente d’une politique de prise en charge digne des publics migrants par le gouvernement fédéral. « L’absence de vision concertée à moyen terme et les difficultés de dialogue avec le gouvernement fédéral conduisent aujourd’hui à une situation problématique pour les opérateurs de l’accueil et de l’accompagnement », déplore Alain Maron, Ministre bruxellois en charge de l’Aide aux Personnes, qui poursuit «  ce soutien régional vient donc suppléer l’absence du fédéral afin de réduire la souffrance humaine et les situations de tensions dans les structures qui ne sont pas spécifiquement destinées à accueillir ce type de public. »

Dans l’attente de cette discussion, le gouvernement bruxellois réaffirme également sa volonté d’expérimenter un projet pilote de Centre d’accueil d’urgence et d’orientation et de créer une capacité d’accueil de 100 places destinée à l’accueil de femmes migrantes isolées ou accompagnées de mineurs et, le cas échéant, de mineurs non accompagnés.

« La situation des personnes migrantes à Bruxelles, et en Belgique, nécessite que toutes et tous assument pleinement leurs missions et leur rôle. Le gouvernement bruxellois a aujourd’hui une nouvelle fois pris ses responsabilités et attend désormais que chaque niveau de pouvoir en fasse de même. Il en va de la dignité humaine », conclut Rudi Vervoort Ministre-Président.

Plus d’info ?
Lidia GERVASI Porte-parole (FR)
Zeynep BALCI Porte-parole (NL)