« Bruxelles en vacances » : une coordination régionale des initiatives d’aménagements temporaires de l’espace public cet été

communiqué de presse

4 juin 2020

Le Gouvernement bruxellois a décidé aujourd’hui de mettre en place un groupe de travail intra-régional « Bruxelles en vacances », en vue de coordonner et de soutenir les différentes initiatives d’adaptation et d’aménagement de l’espace public dans le contexte du déconfinement.

La crise sanitaire actuelle met en lumière la nécessité de mieux partager l’espace public et d’en réserver une partie conséquente aux modes actifs afin de garantir la sécurité et une distanciation physique suffisante. Avec l’arrivée prochaine des vacances d’été, le Gouvernement bruxellois a décidé de soutenir les initiatives qui permettront, dans tous les quartiers, et de façon décentralisée, la tenue d’activités de divertissement de petite taille et l’utilisation temporaire de l’espace public qui s’y prête, afin d’élargir l’offre récréative, culturelle, événementielle, commerciale, horeca et sportive pour tous les Bruxellois.

Ce soutien régional aux initiatives consistera en :

  • une inventorisation et information sur l’offre potentielle en région bruxelloise des espaces mobilisables pour accueillir des activités temporaires. Perspective.brussels communiquera cet inventaire à Visit.brussels qui le relaiera à toute entité ou tout opérateur en recherche d’un lieu disponible dans l’espace public ;
  • une coordination de la communication des événements et activités culturelles et touristiques organisés pendant l’été sur le territoire régional par Visit.brussels.

Pour accompagner cette transformation temporaire de l’espace public, le groupe de travail intra-régional « Bruxelles en vacances », sera mise en place afin d’assurer une cohérence et une efficacité d’exécution. Ce groupe de travail sera pilotée par le cabinet du Ministre-Président et rassemblera les cabinets, administrations et communes concernés.

« L’espace public bruxellois regorge d’opportunités et de lieux, que la situation que nous vivons nous invite plus que jamais à mobiliser. Ce groupe de travail intra-régional permettra de coordonner l’ensemble des initiatives récréatives sur le territoire de la Région, pour permettre à nos citoyens bruxellois et aux visiteurs de profiter pleinement d’une ville ouverte, dynamique et accueillante, aux couleurs de l’été et des vacances. » déclare le Ministre-Président Rudi Vervoort.

« Cette année, encore plus que d’habitude, de nombreux Belges et Bruxellois ne pourront pas partir en vacances. Il faut donc faire de Bruxelles, une ville où l’on peut être vacances. C’est à dire, une ville où l’on peut flâner, s’assoir sur un banc pour manger une glace, boire un verre en terrasse, apprendre à rouler à vélo à ses petits dans une rue calme, etc. Pour permettre cela, nous allons, en partenariat avec nos collègues du Gouvernement et les communes, rendre une partie de notre espace public aux habitants sous forme de terrasses, d’espaces verts supplémentaires, de zones de rencontre ou d’aires de jeux. Cet été, les Bruxellois et les visiteurs de Bruxelles auront un avant-goût des quartiers apaisés que nous allons mettre en place dans notre région avec Good Move, durant les années à venir.  » ajoute Elke Van den Brandt, Ministre de la Mobilité.

Pour le Ministre de l’Environnement Alain Maron, «Pendant la crise, les équipes de Bruxelles Environnement ont tout mis en œuvre pour maintenir ouverts les espaces verts dans un contexte de sécurité renforcée. Ces bols d’air ont permis aux Bruxelloises et Bruxellois d’amortir au mieux les effets négatifs du confinement. Cet été, nous allons redoubler nos efforts pour offrir à toutes les Bruxelloises et tous les Bruxellois des espaces en extérieur en quantité et qualité».

« Durant cette crise du coronavirus, de nombreux Bruxellois ont compris l’importance de l’espace public », explique Pascal Smet, le Secrétaire d’État à l’Urbanisme. « Nous réalisons maintenant collectivement que l’espace public dans la ville est bien plus qu’un endroit où l’on se déplace. La ville, c’est aussi un endroit qui doit être agréable pour se détendre. Un lieu où l’on peut se rencontrer, jouer et faire du sport. Voilà pourquoi nous devons saisir le moment pour accélérer le redéploiement de notre politique urbanistique. Nous saisissons également ce moment pour préparer la ville à d’autres défis qui se présentent à nous, comme les défis climatiques par exemple. C’est pourquoi nous nous concentrons sur la verdurisation de l’espace public, afin de permettre une meilleure pénétration de l’eau dans le sol ou de faciliter et multiplier la plantation d’arbres et d’arbustes. »

« Pour permettre à l’Horeca et aux commerces de vivre au mieux un redémarrage progressif de leurs activités, il est essentiel de pouvoir disposer d’espaces extérieurs. Des terrasses plus grandes et des zones d’attentes pour les espaces commerciaux peuvent y contribuer. Cette réappropriation de l’espace public, quand il est possible, est aussi une manière de rendre la vie des Bruxelloises et des Bruxellois plus agréable cet été », complète Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Transition économique.