Sommet social 2024

Sommet social 2024 : Un bilan et des perspectives pour l'avenir de la Région

communiqué de presse

5 mars 2024

Alors que la législature touche à sa fin, le Gouvernement bruxellois et les interlocuteurs sociaux (rassemblés au sein de Brupartners) se sont réunis pour un dernier Sommet social avant les élections du 9 juin. L’occasion d’esquisser un bilan de la législature et, surtout, de débattre de perspectives destinées à répondre aux défis socio-économiques auxquels la Région bruxelloise est confrontée.

Dans un contexte de crises successives, la résilience et l’adaptabilité de nos sociétés ont été mises à l’épreuve. Toutefois, les actions publiques, comme privées, ont permis d’en limiter les impacts socio-économiques. Cette réussite repose en grande partie sur une concertation économique et sociale efficace, soulignée unanimement par les interlocuteurs sociaux ainsi que les membres du Gouvernement bruxellois.

Fort de ce constat, Brupartners a adressé une série de points d’attention en vue de la prochaine législature. À commencer par la nécessité de maintenir et de continuer à développer le dialogue économique et social qui a prévalu tout au long de la législature, dont les priorités partagées, mode de concertation entre le Gouvernement et les interlocuteurs sociaux propre à la Région bruxelloise. Par ailleurs, Brupartners appelle à une réflexion approfondie sur l’organisation des nombreuses instances d’avis régionales, et sur leur articulation, sera nécessaire pour renforcer leur efficacité et leur pertinence. 

Malgré tous les efforts déployés ces 5 dernières années, les défis socio-économiques persistent et exigent des politiques audacieuses et innovantes, dépassant les limites temporaires d’une législature. Brupartners appelle à une vision à moyen et long termes pour répondre aux enjeux complexes auxquels la Région bruxelloise est confrontée.

Enfin, plusieurs dossiers clés pour l’avenir de la Région ont été abordés lors du Sommet social (économie, emploi, formation, mobilité, logement, aménagement du territoire, fonction publique…). Les interlocuteurs sociaux se sont engagés à poursuivre avec le prochain Gouvernement le dialogue constructif qui a prévalu jusqu’à présent, dans le but de garantir un avenir prospère et équitable au bénéfice des entreprises, des travailleurs et des citoyens bruxellois.

Le Président, Jan De Brabanter (BECI) : « Ce dernier Sommet social est l’occasion pour Brupartners de conclure une période de coopération intense et constructive, mais surtout de fixer le cap pour la prochaine législature. Notre trajectoire a été suffisamment validée et reconnue : pour toutes les options politiques et initiatives que le prochain Gouvernement souhaite prendre : la consultation de Brupartners est la meilleure garantie pour obtenir un large soutien socio-économique – mais aussi social. »

Le Ministre-Président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort : « L’approche partenariale est la marque de fabrique de la Stratégie Go4Brussels. Initiée il y a dix ans, elle a permis de renforcer et d’étendre la concertation sociale, notamment grâce aux objectifs poursuivis en priorités dites partagées. Cette méthode, qui a fait ses preuves et qui est aujourd’hui saluée de toutes parts, a permis de développer des réponses collectives et robustes aux défis socio-économiques auxquels nous sommes confrontés et visant à augmenter la qualité de vie des Bruxelloises et des Bruxellois.. C’est pourquoi nous appelons aujourd’hui, ensemble, à poursuivre cette dynamique collective au-delà de 2024. »