Plus de 300 jeunes issus de quartiers défavorisés suivent volontairement et gratuitement des cours de remédiation en ligne. Une façon de participer à l'équité scolaire en pleine crise sanitaire

communiqué de presse

11 août 2020

Ces derniers mois, le retard scolaire s’est accumulé. Certains profitent de l’été pour se mettre à niveau. C’est le cas de plus de 300 jeunes à Bruxelles et à Anvers. Chaque jour depuis une semaine, ils se connectent aux 54 futurs enseignants formés par Teach for Belgium et participent à des cours en ligne. Bien qu’une grande partie d’entre eux n’aient pas le matériel nécessaire à la maison, des solutions sont trouvées pour les accompagner. L’asbl Teach for Belgium et ses partenaires la COCOF et la Ville d’Anvers proposent ainsi une solution afin de lutter contre le taux de décrochage et le retard scolaire causés par la crise sanitaire. 

L’Académie d’été en quelques mots 

Durant 2 semaines, des adolescents issus de quartiers défavorisés bénéficient tous les matins de cours de remédiation. Le but est de leur permettre de suivre des cours en fonction de leurs besoins spécifiques (en math, sciences, néerlandais et/ou français). Les cours se donnent en petits groupes de 10 élèves. De plus, en début et fin d’après-midi, chaque jeune est accompagné́ par un coach qui s’assurera que le jeune arrive à suivre les cours. 

Transformer en quelques jours une école d’été en « e-académie » 

À la base, tous auraient dû se rendre sur place à Anderlecht ou à Anvers. Crise sanitaire et seconde vague obligent, toute l’organisation a été revue et en quelques jours il a été décidé que les cours se donneraient en ligne, en format « hybride ». Cette adaptation impressionnante a dû faire face à de nombreuses difficultés. En effet, la plupart des élèves sont issus de quartiers défavorisés et 35% de ces jeunes n’ont pas d’ordinateur à la maison. Il a donc fallu trouver des solutions. Certains ont demandé un ordinateur à prêter à des amis ou à des voisins tandis que d’autres se sont rendus dans les labos informatiques du Ceria à Anderlecht et du Stedelijke Lyceum à Anvers. Malheureusement, les labos informatiques des écoles n’ont souvent ni caméra, ni micro ce qui rend les cours en ligne compliqués. Imaginez un enseignant parlant à une dizaine d’écrans noirs et ayant pour seule interaction des messages par chat… De plus, la situation est telle que certains élèves n’avaient encore jamais touché de souris de leur vie… à 16 ans … ! Heureusement, grâce à des dons, des prêts, de la détermination et de la créativité, des solutions ont rapidement été trouvées pour ces adolescents motivés. 

« Outre les conséquences importantes sur de nombreux secteurs, la crise sanitaire a également eu un impact non-négligeable sur l’apprentissage des élèves, et particulièrement ceux issus de quartiers défavorisés. Il n’est pas acceptable qu’à cause d’un manque d’équipements, des étudiants n’aient plus accès à l’éducation, un élément aussi fondamental pour leur développement. Il était donc primordial de trouver des solutions pour le bon déroulement de ces ateliers d’été sous format digital. Grâce à la collaboration de diverses associations dont Teach For Belgium mais aussi à celle de la COCOF qui a subsidié 150 portables avec Digital for youth, ces élèves peuvent participer aux activités de soutien scolaire en ligne et poursuivre leurs apprentissages. Des locaux sont également mis à disposition sur le site du CERIA pour les élèves ne bénéficiant pas des conditions satisfaisantes pour suivre les cours à domicile », déclare Rudi Vervoort, le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale et Membre du Collège de la COCOF chargé de l’Enseignement.

À propos de Teach for Belgium 

Teach for Belgium est persuadé que des enseignants bien accompagnés et motivés peuvent être la source d’un changement positif dans le système éducatif. Aujourd’hui en Belgique, en plus du manque d’attractivité́ du métier, près d’un enseignant sur trois abandonne endéans les deux premières années. C’est pour cette raison que nous attirons, formons et accompagnons des personnes motivées qui veulent contribuer à une éducation de qualité pour tous les jeunes. www.teachforbelgium.org Vous souhaitez rencontrer certains de ces enseignants débutants ou de ces élèves pour mieux comprendre leur motivation et leurs défis ? Contactez-nous ! 

Nada Al-Kadi, responsable communication : 0474/41.55.21 nada.alkadi@teachforbelgium.be
Caroline de Cartier, directrice : 0477/68.55.81 caroline.decartier@teachforbelgium.be